Quels sont les symptômes d’une crise de foie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le système digestif de l’être humain est très sensible et complexe. Chaque organe qui le compose joue une partition indéniable dans le processus de digestion.

Le foie est d’ailleurs la pièce maîtresse de cet appareil digestif qui, face à une indigestion, fait croire une crise de foie. Quels sont alors les symptômes qui peuvent vous permettre de soupçonner une crise de foie ? Le présent article vous apporte quelques éléments de réponse.

Quels sont les symptômes d’une crise de foie ?

C’est quoi une crise de foie ?

Le foie est un organe de l’appareil digestif et le plus gros de l’organisme. Il se localise sous le diaphragme et du côté supérieur droit du ventre avec une majeure partie protégée par la cage thoracique.

Il permet à l’organisme de neutraliser les toxines, de transformer les lipides, les glucides et les protéines, et de stocker uniquement les nutriments dont le corps a besoin. Une « crise de foie » est avant tout un langage plutôt fréquent chez les patients.

Cette expression n’est pas un terme proprement médical. Elle désigne un ensemble de malaises gastriques qui résulte généralement d’une consommation excessive d’aliment assez gras, sucrés ou très alcoolisés.

Un changement d’alimentation nocive à la digestion peut en être la cause. Bien qu’éprouvante pour le patient, elle demeure cependant une douleur passagère dont les symptômes ne sont plus constatés au bout d’un jour.

Quels sont les symptômes d’un dérèglement du foie ?

Lorsque vous subissez une crise de foie, vous pouvez observer différents symptômes tels que :

  • des maux de tête ;
  • des nausées suivies de vomissements soutenus d’aliments et parfois de liquides visqueux ;
  • des maux de ventre extrêmes ;
  • des remontées acides ;
  • la bouche est pâteuse ;
  • l’épaisseur de la langue a augmenté,
  • des difficultés à manger et même à contenir les repas après les avoir mangé ;
  • la pesanteur, la fatigue et l’épuisement qui donnent de l’étourdissement.

Ces symptômes sont généralement les mêmes que ceux d’un trouble digestif ordinaire.

Votre foie vous fait souffrir : que faire ?

Pour ne pas laisser la crise de foie s’étendre sur plusieurs jours, il est préférable de revoir son hygiène alimentaire.

  • Boire beaucoup d’eau.
  • Surseoir à la consommation d’aliments fortement sucrés, alcoolisés, ou remplis de graisses.
  • Éviter les fritures ou les plats gourmands en sauce, à l’opposé manger léger.
  • Ne pas ingurgiter trop vite les repas afin de permettre à l’estomac de limiter la dose. Cela vous évite une surconsommation d’aliments trop riches.
  • Intégrer de plus en plus de légumes et fruits dans l’alimentation pour faciliter le métabolisme des nutriments.

Si vous n’observez aucun apaisement ou une amélioration dans les 24 heures qui suivent la crise de foie, il urge de consulter un médecin.

Ce dernier, après un diagnostic médical, est en mesure de vous dire le mal dont vous souffrez réellement et de faire les prescriptions les plus appropriées.

Quel traitement pour soulager une crise de foie ?

N’étant qu’une indigestion, la crise de foie peut être soulagée à l’aide de petites tisanes fait maison. Cette infusion peut également aider l’organisme à digérer. Vous pouvez donc faire soit une infusion de menthe et thym ou une autre de miel et citron.

Il est cependant très important de comprendre que « crise de foie » ne veut pas dire que le foie en est le responsable.

Pour que cette indigestion ne se produise plus ou du moins, arrive peu fréquemment, il est souhaitable de revoir entièrement votre hygiène alimentaire.


Lisez aussi:

Quelle tisane pour nettoyer le foie ?

Qu’est ce qui provoque une crise de foie ?