Qu’est ce qui provoque une crise de foie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



En général, les troubles auxquels on associe la crise de foie ne concernent en aucun cas le foie en lui-même. En effet, les maladies affectant directement le foie sont dites « maladies hépatiques » et se développent le plus souvent sans aucun symptôme apparent. Ainsi, quand on parle de la crise de foie, il s’agit en fait de troubles résultants de la prise d’un repas lourd et copieux.

Qu'est ce qui provoque une crise de foie ?

Les fêtes de fin d’année sont réputées pour être la période de l’année pendant laquelle on observe de nombreux cas de « crise de foie ». Retrouvez dans la suite de cet article les facteurs qui provoquent la crise de foie.

Qu’est ce qui provoque une crise de foie ?

La « crise de foie » se manifeste très souvent par des réactions désagréables, mais temporaires. Elles sont liées le plus souvent à la prise de repas copieux et trop riches. Ces repas ralentissent la vidange gastrique.

Il s’agit entre autres des aliments comme le chocolat, les plats en sauce, les aliments gras et alcool. Alors, il se produit une réaction physiologique et la vésicule biliaire se contracte brutalement. Les symptômes qui s’ensuivent sont généralement les suivants.

  • Des nausées et des vomissements, les nausées s’alternent avec les vomissements qui sont alimentaires au tout début, pour ensuite devenir bilieux.
  • Des douleurs ou brûlures d’estomac, ils sont accompagnés de reflux gastriques. La bouche devient pâteuse, avec la sensation que la langue a doublé de volume et on a tout le temps soif.
  • Des céphalées : des maux de tête pulsatifs qui peuvent attaquer tout ou une partie du crâne. Ils entraînent souvent une réaction négative face à la lumière.
  • Des sensations de ballonnement et/ou des douleurs à l’abdomen. La vésicule biliaire se dilate brusquement à cause de la surcharge alimentaire, pour fournir à l’intestin les sels biliaires nécessaires pour la digestion.

Ces symptômes ne sont pas dangereux tant qu’ils ne persistent pas.

Comment réagir pendant et après une crise de foie ?

De manière générale, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin ou de prendre des médicaments en cas de « crise de foie ». L’évolution va être spontanément favorable simplement avec une diète hydrique. Le meilleur moyen de se débarrasser d’une « crise de foie » est donc de retourner à une alimentation saine, de s’armer de patience et de boire beaucoup de tisane et de bouillons.

Pendant une crise de foie, vous devez formellement éviter :

  • de boire du café,
  • de fumer,
  • de vous allonger après le repas, pour éviter les remontées gastriques.

Après que la « crise de foie » soit passée, vous ne devez pas retourner à vos vieilles habitudes alimentaires. Privilégiez plutôt des aliments sains comme les fruits et légumes, des aliments riches en fibres et des aliments à base de céréales complètes. N’oubliez également pas de vous hydrater. Des compléments à base de plante peuvent également aider à faire disparaître les symptômes en quelques jours.

De plus, prenez le temps de bien mastiquer les aliments, car manger trop vite ne donne pas le temps nécessaire à l’estomac de se rassasier et entraîne de ce fait des ballonnements. Par ailleurs, si les symptômes persistent après quelques jours, il serait judicieux de consulter un médecin pour trouver la cause réelle.


Lisez aussi:

Quels sont les symptômes d’une crise de foie ?